« Ça sent super bon, c’est un truc de fou ! » – Atelier Evry 12/11

Que d’enthousiasme et de curiosité, de questions pertinentes et de gourmandise ! Des ados, âgés de 11 ans pour la plupart, s’étaient volontairement inscrits pour participer à cette matinée de lecture d’étiquettes d’emballages, de découverte des sucrants et de biens d’autres choses. L’atelier s’est déroulé dans la maison de quartier d’Evry dans le cadre des « stages loisirs » des vacances de Noël.

Pour commencer, un petit aperçu des prises de petits déjeuners des enfants. Un tiers d’entre eux n’avait ni mangé ni bu depuis le réveil. Un exemple de petits déjeuners était composé de céréales industrielles accompagnées de lait, d’un pain au chocolat et d’un verre de lait au chocolaté. Un second avait également pris un bol de céréales avec du lait et y avait ajouté du chocolat en poudre et trois sucres.
L’atelier tombait à pic !

Après un temps d’observation des emballages et d’expressions libres, les activités se sont orientées vers la découverte des différentes façons de sucrer ; du miel au sirop d’érable en passant par la crème de marron, le sirop d’Agave et la Stévia. Après la théorie et la dégustation, il était temps de mettre la main à la pâte… à tartiner ! Maison et bio, bien entendu. Toutes les papilles en redemandaient et les pupilles pétillantes illustraient un plaisir non dissimulé ! L’atelier fut à son apogée lors du « blind test » : Un animateur extérieur est venu goûter, les yeux bandés, toutes les découvertes sucrées de la matinée. Un tonnerre d’applaudissement a récompensé ce palais expert !

Nous retiendrons deux belles images, marquant la réussite de cet atelier. Une fille est repartie avec deux échantillons de sucres qu’elle avait appréciés pour les faire gouter à sa maman. L’autre, fut l’appréciation par les enfants de certains produits (comme la châtaigne ou le sucre muscavado), d’abord repoussés. La clef d’une meilleure alimentation pourrait-elle se résumer par la curiosité et l’ouverture ?