Nature Sport 13 – Animation d’ateliers du goût

DSC02740 - Copienumérisation0002(6)

Pour la deuxième année consécutive, l’association De mon assiette à notre planète a participé au grand rassemblement automnal de Nature Sport 13. Le domaine de Pichauris, propriété du Conseil Général des Bouches -du- Rhône, est situé aux portes de Marseille, au pied du versant nord du Garlaban, dans un cadre naturel digne des romans de Pagnol. Pour y accéder en voiture, il faut emprunter une route sinueuse en pleine garrigue ; à la sortie d’un virage nous découvrons l’entrée du domaine. 20 minutes de marche sont nécessaires pour arriver dans une vaste plaine occupée habituellement par des moutons. En ce dimanche 7 octobre, la météo était particulièrement favorable, une douceur et une luminosité d’octobre en Provence. Dès le début de la matinée, des sportifs seuls ou en famille et des promeneurs ont investi les lieux, un public très diversifié composé d’enfants, d’adultes jeunes et moins jeunes. Comme l’an passé, de nombreuses manifestations sportives avaient été programmées (VTT, randonnées pédestres, courses natures, courses d’orientation, marche nordique….) ; la plaine a également accueilli de nombreux stands, très divers (ateliers de bien être, activités prévention -santé, des actions environnementales, des actions détente et culture…).

Notre stand que nous avions baptisé pour la circonstance « L’entrainement commence dans l’assiette » a eu pour objectif de sensibiliser les gens sur l’importance d’une alimentation diversifiée, de qualité et de saison. Pour cela, nous avions programmé plusieurs ateliers :

  • dégustation comparative, avec différents sens, de divers pains artisanaux (multi céréales bio, baguette classique) et industriel(pain de mie bio complet, pain de mie complet classique). On a pu voir pendant cet atelier, un petit garçon enfoncer un morceau de pain de mie dans son oreille pour écouter le son fait par le pain que l’on presse entre les doigts ! ;
  • découverte des sucrants (miel,rappadura, stévia, aspartam). Certains de ces sucrants permettent d’apporter des alternatives intéressantes sur le plan nutritionnel au sucre blanc trop raffiné, quand à la stévia elle peut être une alternative à l’aspartam, qui est reconnu comme présentant de nombreux effets secondaires sur la santé ;
  • découvertes de céréales et de légumineuses ( riz blanc, riz complet, avoine, seigle…pour les céréales, lentilles roses, vertes, belouga, pois chiche, haricots secs…. pour les légumineuses) ;
  • décryptage des étiquettes des emballages alimentaires industriels, pour savoir ce que nous mangeons ;
  • dégustation de légumes locaux (provenant d’un maraîcher des « Jardins d’Aubagne ») et de saison ( avec mises en scène par les enfants ,façon Arcimboldo) ;
  • jeu sur l’équilibre alimentaire, avec reconstitution par les participants, d’une pyramide alimentaire ;
  • jeu sur les saisons des fruits et des légumes, où les participants s’interrogent sur ce qui pousse « naturellement » dans une saison donnée ( d’où viennent les aubergines que l’on peut acheter en hiver ?)

Ces animations ont attiré de très nombreux enfants et adultes, les questions posées témoignaient de l’importance aujourd’hui du bien se nourrir en se faisant plaisir et sans « se prendre la tête ».
Parallèlement, des panneaux d’informations sur l’alimentation et le sport, un quizz, plus particulièrement destiné aux sportifs, ont permis à de nombreuses personnes de s’informer et ont suscité des échanges animés et passionnants tout au long de la journée.
Anne Didier et Francine Audema