Éduquer à l’alimentation et au goût pour prévenir le gaspillage

L’éducation à l’alimentation et au goût contribue à faire évoluer les représentations et les pratiques de tous les acteurs de l’écosystème de la restauration collective: les convives bien sûr mais aussi les agents de la restauration (directeurs des cuisines, agents de cuisine, agents de service, magasiniers, chauffeurs, …), les animateurs, les gestionnaires, les personnels de santé scolaire.

Résultat: le gaspillage alimentaire est considérablement réduit et les convives ont un meilleur équilibre alimentaire.

Retours d’expériences de terrain à lire dans l’article paru dans le numéro de décembre 2020 de l’Autre Cuisine.